1. Procédure d’inscription des étrangers résidant au Maroc :

sous réserve des principes de la réciprocité, tous les étrangers ayant la qualité de résidant au Maroc, conformément aux dispositions de la loi N° 02-03, relative à l’entrée et au séjour des étrangers au Royaume du Maroc, à l’émigration et l’immigration irrégulières, désireux de s’inscrire dans les différents cycles dans les établissements publics de formation au Maroc, sont soumis aux mêmes procédures et conditions d’inscription en vigueur appliquées aux étudiants marocains.
De ce fait, ils devront adresser leurs dossiers de candidature directement aux établissements de leurs choix sans passer par l’AMCI.
Il s’agit, notamment, du ressortissant étranger :

  • Né au Maroc et qui y réside depuis sa naissance ;
  • Ou réside au Maroc sous la charge de son tuteur (le père, la mère ou les deux), jouissant de la qualité de résidant au Maroc ;
  • Est qui est titulaire du baccalauréat au Maroc.

2. Procédure d’inscription des diplomates accrédités au Maroc et des étrangers non civils :

Les diplomates, les fonctionnaires/représentants étrangers des organisations internationales et régionales accrédités au Maroc ainsi que les étrangers non civils désireux de postuler pour des inscriptions dans les établissements publics marocains de formation, doivent adresser leurs dossiers de candidature, par la voie officielle, à la Direction de la Coopération et de l’Action Culturelle (DCAC), relevant du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération.
Les autorisations d’inscription des candidats retenus leur sont remises en personne, après accomplissement des formalités d’usage en vigueur à l’AMCI.

3. Procédure d’inscription des conjoints et enfants des diplomates accrédités au Maroc :

Les enfants et conjoints de diplomates accrédités au Maroc peuvent prétendre à des inscriptions dans les établissements publics marocains, et ce en dehors des quotas officiels notifiés à leurs pays respectifs.
Leurs dossiers de candidature doivent parvenir à l’AMCI, par le biais des Ambassades de leurs pays respectifs accréditées au Maroc et dans les délais impartis.
Les dossiers sont examinés conformément aux conditions requises pour les filières demandées et en fonction des places disponibles.
Les enfants et conjoints de diplomates accrédités au Maroc autorisés à s’inscrire ne peuvent aucunement bénéficier de la bourse de coopération allouée par l’AMCI.