Il est porté à la connaissance des étudiants étrangers,inscrits dans les établissements publics d’enseignement au Maroc, désireux de bénéficier de l’hébergement dans les Cités Universitaires du Royaume, au titre de l’année universitaire 2017-2018, qu’ils sont invités à déposer leurs dossiers auprès du bureau d’ordre de l’AMCI, à partir du 03 juillet jusqu’au 13 octobre 2017. Le dossier doit comprendre les pièces suivantes :

1) Imprimé(*) de demande d’hébergement universitaire, dûment rempli ;
2) Photocopie de l’attestation d’inscription, au titre de l’année universitaire 2017-2018 ;
3) Photocopie du passeport ;
4) Photocopie de la carte de séjour ;
5) Deux photos d’identité récentes en couleur.
N.B :
-(*) L’imprimé est à retirer auprès du Bureau d’ordre de l’AMCI ou du Service d’Hébergement à la Cité Universitaire Internationale ou à télécharger du site web de l’AMCI : www.amci.ma
- Les dossiers incomplets ou reçus à l’AMCI, hors délai, ne seront pas pris en considération.
- Les demandes seront examinées en fonction des places disponibles. Rabat, le 15 juin 2017

L’Agence Marocaine de Coopération Internationale informe les étudiants étrangers que l’opération "Hébergement d’été 2017" sera organisée à une des Cités Universitaires de Rabat, du 1er au 31 août 2017.
Les dossiers devront être déposés auprès du Bureau d’ordre de l’AMCI, du 1er juin au 21 juillet 2017.
1. Conditions d’admission:
Etre régulièrement inscrit, par le biais de l’AMCI, dans un établissement d’enseignement public au Maroc en 2016-2017 et avoir droit à la réinscription au titre de l’année universitaire 2017-2018 ;
Etre en séjour régulier au Maroc.
2. Dossier à fournir :
Formulaire « Hébergement d’été 2017» dûment rempli (à retirer du Bureau d’ordre de l’AMCI ou à télécharger de son site web : www.amci.ma) ;
Photocopie de l’attestation d’inscription au titre de l’année universitaire 2016-2017 ;
Photocopie du passeport et de la carte de séjour valides ;
Deux photos d’identité récentes en couleur (petit format).
N.B :
Les cartes d’hébergement seront délivrées à partir du 24 juillet 2017, auprès du Service d’Hébergement de la CUI ;
Les frais d’hébergement sont fixés à 100 dhs par étudiant(e), et une caution de 200 dhs, à régler à l’obtention de la carte d’hébergement ;
L’AMCI a entrepris les démarches auprès des Cités Universitaires, afin de permettre aux étudiants étrangers résidents d’y demeurer, à titre exceptionnel, jusqu’à fin juillet 2017.
Rabat, le 30 mai 2017

RENTREE UNIVERSITAIRE 2015-2016Procédures et Modalités d’inscription et d’octroide bourses au profit des étudiants étrangerspour la poursuite des études au Maroc Le Gouvernement du Royaume du Maroc met annuellement à la disposition des Gouvernements des pays frères et amis des quotas de places pédagogiques avec ou sans bourses, destinés aux étudiants désireux de poursuivre leurs études dans les établissements publics marocains d’enseignement universitaire ou de formation professionnelle. Les informations, ci-après, précisent les conditions de mise en œuvre de ces quotas : I- Informations Générales 1- Présentation des dossiers de candidature Les candidatures à une formation dans les établissements d’enseignement public au Maroc sont soumises à la formalité suivante : * Dépôt des dossiers de candidature auprès des autorités compétentes du pays d’origine ; * Envoi des dossiers de candidature présélectionnés à l’AMCI par voie diplomatique. * La date limite de réception des dossiers de candidatures par l’AMCI est fixée au 10 août de l’année considérée, sachant que l’année universitaire démarre généralement comme suit : ■ 1ère semaine du mois de septembre pour les établissements à accès régulé ; ■ Mi-septembre pour les établissements à accès ouvert ; ■ 1er décembre pour les cours de mise à niveau en langue française (pour les non francophones). 2- Candidats étrangers résidant au Maroc - Sous réserve de la réciprocité entre le Maroc et leurs pays d’origine, les candidats étrangers résidant au Maroc et titulaires de diplômes marocains, notamment le baccalauréat, sont soumis aux mêmes conditions d’inscription que les étudiants marocains. Ils doivent, de ce fait, se présenter directement aux établissements de formation (sans transiter par l’AMCI) et ne peuvent, en aucun cas, prétendre aux bourses servies par cette dernière. - Les candidats résidant au Maroc, titulaires d’un baccalauréat étranger, sont autorisés à présenter leurs dossiers à l’AMCI par voie diplomatique. - Les candidats binationaux sont soumis aux mêmes conditions et procédures d’inscription que les étudiants marocains. Ils ne peuvent prétendre, en aucun cas, aux bourses servies par l’AMCI. 3- Etudiants lauréats du Maroc En guise d’encouragement, les étudiants lauréats du Maroc pourraient, s’ils sont proposés officiellement par leurs pays respectifs, prétendre à des inscriptions sans bourses aux cycles supérieurs. Ils pourraient éventuellement, dans la limite des possibilités offertes à l’AMCI, bénéficier de la bourse de coopération, s’ils sont proposés par les autorités de leurs pays dans la liste initiale du quota officiel. 4- Diplomates en poste au Maroc et leurs familles - Les diplomates en poste au Maroc, désireux de poursuivre une formation sont invités à présenter leurs dossiers de candidature à la Direction de la Coopération et de l’Action Culturelles relevant du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération. - Les enfants des diplomates en poste au Maroc désireux de poursuivre des études dans les établissements d’enseignement public au Maroc doivent présenter leurs dossiers à l’AMCI, qui les soumettra aux départements ministériels concernés pour examen, conformément aux conditions d’admission requises. Les candidats retenus ne peuvent en aucun cas prétendre à une bourse de l’AMCI. 5- Candidats non civils Les candidats non civils désireux de poursuivre des études au Maroc sont invités à présenter leurs dossiers de candidature à la Direction de la Coopération et de l’Action Culturelles relevant du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération. II- Pièces constitutives du dossier de candidature le dossier de candidature doit comporter obligatoirement les pièces suivantes : Formulaire de candidature « téléchargeable du site web de l’AMCI « ……………….. » dûment rempli ; > 02 photocopies certifiées conformes du diplôme ou de l’attestation de réussite du baccalauréat. Les candidats déposant les attestations de réussite, devront obligatoirement produire leurs diplômes auprès de leurs établissements, au plus tard, au cours de la 2ème année de formation ; >02 extraits d’acte de naissance ; > 02 photocopies du passeport (si possible) ; > Un casier judiciaire récent ; > Un certificat médical délivré par les services de la santé publique attestant l’aptitude physique du candidat et certifiant qu’il est vacciné et n’est atteint d’aucune maladie contagieuse ou aiguë, ou porteur d’une pandémie notamment la tuberculose. Le candidat peut être astreint à une contre visite dès son arrivée au Maroc ; > 03 photos d’identité récentes, en couleur, comportant au verso le nom, le(s) prénom(s) et la nationalité du candidat ; >Les candidats pour le Mastère ou le Doctorat doivent fournir, en sus des documents précités, des copies certifiées conformes de leurs diplômes de formation supérieure, des relevés des notes et des programmes d’études suivies, ainsi qu’un exemplaire de mémoire/thèse de fin d’études/ projet de thèse de doctorat. N.B : Les dossiers incomplets ou reçus hors délai ne sont pas pris en considération. III- Conditions d’admission 1- Bacheliers La sélection des candidats bacheliers se fait en fonction des conditions d’admission requises pour la formation demandée, des filières ouvertes et des places pédagogiques disponibles. Les candidats doivent être titulaires du baccalauréat de l’année en cours, ou à défaut de l’année antérieure, obtenu avec la mention « Très bien », « Bien » ou « Assez bien », sachant que certains établissements exigent le baccalauréat de l’année d’inscription. L’âge limite des candidats varient, selon les établissements, entre 19 et 23 ans. Un répertoire indicatif actualisé, disponible sur le site web de l’AMCI, comporte la liste des établissements publics marocains d’enseignement supérieur, ainsi que diverses informations spécifiques les concernant, notamment les conditions d’accès, les filières, la durée des études, les diplômes délivrés… 2- Candidats aux cycles de Mastère et de Doctorat Les candidats pour le Mastère doivent être titulaires d’une licence, ou d’un diplôme reconnu équivalent dans la filière demandée, avec au moins la mention « Bien ». Les candidats au cycle de Doctorat doivent être titulaires du Mastère, ou d’un diplôme d’études supérieures reconnu équivalent, donnant accès à la formation demandée. Les candidats à ces deux cycles doivent préciser la filière et l’établissement demandés. A cet effet, ils sont invités à consulter le site web du Département de l’Enseignement supérieur : www.enssup.gov.ma, ainsi que ceux des universités marocaines. Les dossiers des candidats répondant aux conditions générales sont soumis, pour attribution, aux commissions pédagogiques et scientifiques des établissements de formation demandés. Lesquelles commissions sont seules habilitées à statuer sur l’inscription définitive des candidats. 3- Equivalence des diplômes Dans certains cas, l’inscription définitive dans les établissements d’enseignement supérieur au Maroc est conditionnée par la présentation d’une attestation d’équivalence du diplôme obtenu, conformément au Décret n° 2-01-333 du 21 juin 2001, relatif aux conditions et à la procédure de l’octroi des équivalences de diplômes de l’enseignement supérieur. 4- Langues d’enseignement Le français est la langue véhiculaire dans la majorité des établissements de formation au Maroc, notamment dans les filières scientifiques, techniques et économiques. De ce fait, les candidats pour lesdites filières, originaires des pays non francophones ne maîtrisant par la langue française, poursuivent des cours de mise à niveau en cette langue au Centre International de Langues à Rabat, à l’issue desquels, ceux qui réussissent les examens de fin formation, sont orientés vers les filières de formation, conformément aux conditions d’admission requises et en fonction des places pédagogiques disponibles. N.B/ Les étrangers résidant au Maroc ne sont pas concernés par cette option. Les filières de la langue et littérature arabes et des études islamiques sont dispensées en langue arabe. Les candidats à ces filières doivent maîtriser cette langue. IV- Examen et sélection des dossiers 1- Cycle normal Les dossiers proposés dans les délais impartis sont examinés par l’AMCI ou font l’objet d’un examen conjoint avec les autorités des pays concernés. Ceux sélectionnés seront soumis aux départements ministériels concernés pour la délivrance des autorisations d’inscription. 2- Cycles de Mastère et de Doctorat Les candidatures présentées dans les délais requis, sont soumises aux départements ministériels concernés, en vue de les examiner en concertation avec les établissements de formation placés sous leurs tutelles, et délivrer, le cas échéant, des autorisations d’inscription pour les candidats retenus. La liste des candidats retenus et les filières qui leur sont accordées sont communiquées par voie diplomatique. V- Modalités d’inscription * Les candidats retenus reçoivent chacun, par voie diplomatique, une « Lettre d’information et de convocation », contenant des indications sur la bourse et la formation qui lui sont proposées ainsi que sur les conditions d’inscription définitive et de séjour au Maroc. * Les candidats soumis au système de visa, doivent se procurer un visa long séjour (visa étudiant) délivré par les Postes Diplomatiques ou Consulaires marocains du pays de résidence de l’étudiant. * Les candidats retenus pour une inscription au Maroc, qui ne se présentent pas à l’AMCI dans les délais impartis, sont considérés comme ayant renoncé à l’offre d’inscription. * La présence au Maroc du candidat retenu vaut acceptation définitive de sa part de la proposition qui lui est faite. L’offre d’inscription étant irrévocable, aucune demande de changement d’orientation ou d’établissement n’est tolérée. * Dès son arrivée à Rabat, l’étudiant doit se présenter menu de sa lettre d’information et de convocation à l’AMCI « Guichet Unique », en vue de : > Compléter son dossier de candidature ; > S’acquitter des frais du dossier d’inscription ; > S’acquitter des frais de souscription à la police d’assurance (pour les non boursiers) ; > Retirer les pièces suivantes : > son autorisation d’inscription, laquelle est nominative et ne peut être délivrée à autrui ; > son attestation de bourse (pour les boursiers de l’AMCI) ; > Récépissé de paiement des frais de dossier ; > Documents relatifs à la souscription à la Police d’Assurance ; Il devra ensuite : > Rejoindre l’établissement de formation pour accomplir les formalités d’usage relatives à l’inscription définitive. Il doit se conformer au règlement intérieur de l’établissement auprès duquel il est inscrit. La formation dans les établissements publics au Maroc est gratuite. Toutefois, certains établissements dispensant des formations à caractère technique peuvent exiger l’achat de matériels spécifiques et/ou le paiement de frais y afférents, qui demeurent à la charge de l’étudiant, > Envoyer/déposer à l’AMCI une copie certifiée conforme de l’attestation d’inscription délivrée par l’établissement de formation. VI- Bourse de coopération La bourse de l’AMCI est attribuée aux étudiants retenus dans le cadre de l’offre officielle marocaine, titulaires, au moins, du baccalauréat ou d’un diplôme reconnu équivalent, devant poursuivre un cycle d’études supérieures ou de formation professionnelle, dans un établissement public marocain, sanctionné par un diplôme d’Etat. Les offres de bourses étant annuelles, les bourses non utilisées, ainsi que celles programmées pour des candidats qui se seraient désistés ne peuvent être ni reconduites ni faire l’objet d’un cumul, au titre des années suivantes. La bourse de formation est une bourse d’appoint. Son octroi n’implique, en aucun cas, la prise en charge des frais d’inscription, d’internat, de transport ou toutes autres charges inhérentes à la poursuite des études, et qui demeurent à la charge de l’étudiant. Le montant de la bourse est de 750,00 Dirhams (soit environ 88 Dollars américains) par mois, quelque soit le cycle, la nature de la formation et sa durée. La bourse est, en principe, servie pour une durée de 11 mois par année universitaire (de septembre à juillet de l’année universitaire considérée). Néanmoins, son paiement est lié à la présence effective et régulière du bénéficiaire au sein de l’établissement auprès duquel il est inscrit. La bourse de formation est payable, bimestriellement, conformément au calendrier arrêté par l’AMCI. Le paiement de la bourse se fait auprès de tous les guichets des Agences du réseau de la Banque Centrale Populaire, sur présentation du passeport du bénéficiaire. Les étudiants boursiers lauréats des cycles de Mastère ou de Doctorat, peuvent bénéficier d’une aide forfaitaire relative aux frais d’impression de mémoires ou de thèses, sous réserve du dépôt à l’AMCI d’un exemplaire de l’ouvrage, d’une copie certifiée conforme du diplôme ou de l’attestation de fin de formation. Les conditions et modalités d’octroi et de perception de la bourse sont consignées dans le livret « Règlement relatif aux bourses de formation et de stage attribuées aux étudiants et stagiaires étrangers», qui sera remis aux bénéficiaires à leur arrivée au Maroc. VII- Hébergement L’hébergement universitaire n’est pas accordé d’une manière automatique. Toutefois, les étudiants étrangers régulièrement inscrits auprès des établissements publics d’enseignement supérieur peuvent, dans la limite des places disponibles, bénéficier d’un hébergement dans les internats ou les cités universitaires, moyennant le paiement des frais de loyer. Les étudiants désireux d’en bénéficier, devront déposer leurs demandes auprès de l’AMCI. La durée réglementaire d’hébergement dans les cités universitaires, relevant du Département de l’Enseignement Supérieur, est de 3 ans, maximum. L’hébergement à la Cité Universitaire Internationale (CUI) est valable pour une année universitaire. La résidence expire, au plus tard, au 30 juillet de l’année en cours. L’hébergement à la CUI est réservé aux étudiants nouvellement inscrits, et en priorité à ceux inscrits en année de mise à niveau en langue française. Il peut, pour des raisons sociales ou d’ordre académique, être prolongé exceptionnellement une seule fois pour une durée maximale de 11 mois. Toutefois, le non respect du règlement intérieur de la CUI entraine automatiquement et définitivement l’exclusion de l’établissement. Les étudiants qui auront recours à l’offre du secteur privé en matière de location, sont vivement invités à établir avec les propriétaires des contrats de bail nécessaires pour l’obtention de la carte d’immatriculation (titre de séjour). VIII- Restauration De nombreuses cités universitaires disposent du restaurant universitaire servant des repas pour les étudiants à un tarif unique et subventionné. Les étudiants intéressés par cette prestation sont invités à se présenter à l’administration de ces cités pour l’obtention de la carte de restaurant universitaire. IX- Couverture médicale Les étudiants étrangers sont souscrits, durant leur séjour d’études au Maroc, à une Police d’Assurance qui leur offre les prestations suivantes : > Remboursements des frais médicaux ; > Evacuation sanitaire définitif au pays d’origine, en cas de maladie grave empêchant l’étudiant de poursuivre ses études au Maroc ; > Rapatriement du corps en cas de décès sur le territoire marocain. Ils bénéficient également, au même titre que les étudiants marocains, des prestations de soins médicaux offertes par les hôpitaux et les centres publics de santé, couvrant l’ensemble du territoire marocain. Le service médico-social relevant de la Cité Universitaire Internationale offre également des prestations médicales gratuites aux étudiants étrangers. X- Conditions de séjour au Maroc. Après l’accomplissement des formalités d’inscription définitive auprès de l’établissement de formation et éventuellement celles d’hébergement, l’étudiant doit se présenter, impérativement, auprès du service des étrangers relevant de la Direction Générale de la Sûreté Nationale dans sa ville de résidence, pour l’obtention de la carte d’immatriculation (séjour) au Maroc. Cette carte est renouvelable chaque année. Le non renouvellement de la carte de séjour mettra l’étudiant en situation irrégulière vis-à-vis des services d’immigration. N.B : Pour de plus amples renseignements sur les établissements publics de formation, sur la procédure et les modalités d’inscription et de séjour au Maroc, il est recommandé de consulter les sites Web suivants : ■ Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération : www.diplomatie.ma ■ Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres : www.enssup.gov.ma ou  www.dfc.gov.ma ■ Ministère de l’Education Nationale : www.men.gov.ma ■ Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail : www.ofppt.ma
Avis aux etudiants   Il est porté à la connaissance de l'ensemble des étudiants étrangers inscrits aux différents établissements de l'enseignement public au maroc, que Mlle HALA ANBARI , est installée au Guichet Unique de l'AMCI a partir du lundi 09 janvier 2017, elle est manadatée par l'assurance Axa pour informer et assurer la réception, le pointage et la vérification et controle des feuilles de soins adhérants; et les remettre à axa en fin de journée. elle veillera aussi à la réception des demandes de prise en charge pour les hospitalisations médicales ou chirugicales.

Il est porté à la connaissance des étudiants étrangers que, dans le but de régulariser, dans les délais requis, leurs situations d’inscription et de bourses «pour les boursiers» au titre de l’année académique 2015/2016, ils sont invités à produire auprès du Guichet Unique de l’AMCI, avant le 31 juillet 2015, les documents suivants :
Formulaire de régularisation de la situation d’inscription au titre de l’année académique 2015/2016, dûment rempli, à télécharger du site web www.amci.co.ma, ou à retirer auprès dudit Guichet ;
- En photocopies certifiées conformes :
o Attestation d’inscription au titre de l’année 2015/2016 ;
o Attestation de réussite et relevés de notes au titre de l’année/Semestres 2014/2015 ;
o Pages du passeport où figurent le nom, le prénom et la photo d’identité du titulaire, le numéro, la date d’expiration et la date d’entrée au Maroc ;
o Carte d’immatriculation (séjour).
Important : La régularisation de la situation de bourse (pour les boursiers de l’AMCI) au titre de l’année académique 2015/2016, est tributaire du dépôt des pièces précitées.